Vie quotidienne

viequo

Santé

Addictions

– Drogues : les drogues sont bien sûr illégales et sont pour la plupart créées sur P13, une planète connue sous le nom de Crackland pour une bonne raison. Les plus grands consommateurs de drogues dures sont les habitants des bas-fonds des grandes villes (Naede, Nefae et Sikhud en particulier).

– Tabac : le tabac est considéré comme addiction et drogue douce dans sa version industrielle. Sa version « naturelle », sans additifs, est dangereuse pour la santé mais ne provoque pas d’addiction. Son odeur est agréable. Depuis des millénaires, la façon de fumer à Exode se fait grâce à un porte-cigarette qui évite les odeurs imprégnées dans la peau. La confection de cigarettes et le mélange de tabacs est un artisanat sur P13.

Maladies

– Maladie Cendrée : le mal le plus connu à Exode au moment du tome 1. Incurable, contagieuse au toucher et mortelle, cette maladie dessèche la peau, la rend grisâtre et fragile avant de s’attaquer aux organes. Les personnes atteintes meurent souvent d’infections externes avant que l’intérieur de leur corps ait été touché. C’est une maladie qu’il est obligatoire de déclarer pour éviter les épidémies.

Horaires

Les planètes ne bénéficiant pas de lumière solaire (Losange, P15, P3, P12) ont un système artificiel copiant le cycle de P8 (Naede). Les horaires sont accordés du mieux possible en ignorant le temps de rotation de ces planètes, et la même règle s’applique dans l’espace.

Une semaine dure 6 jours, un jour complet 26 heures.

Travail

Lors du tome 1, la guerre crée des emplois, et les esclaves font ce que personne ne veut faire.

Lors du tome 4, le taux de chômage est presque nul car on crée des emplois pour tout et n’importe quoi, et pour n’importe quel salaire. La différence des classes sociales est énorme dans les grandes villes. Parmi les métiers les moins reluisants, les plus pénibles, on trouve les mineurs de P9 et les canalisateurs de lave de P10. Les meilleurs salaires sont accordés à ceux ayant terminé leur formation à l’Académie de Protection ou aux enseignants à l’université.

Le temps de vacances par an varie de deux jours à un mois selon le métier.

Loi

La peine de mort est en vigueur et souvent appliquée. L’exil est une alternative qui a souvent le même résultat, mais on donne le choix aux condamnés dans quelques cas.

La loi martiale est en vigueur du tome 1 à 3.

Lors du tome 4, chaque planète possède une ou plusieurs prisons, souvent localisées aux Pôles, où l’on garde les criminels et délinquants en attente d’un jugement, ou condamnés à moins de deux ans d’emprisonnement. Au-delà, les criminels sont envoyés sur P15, planète prison, où ils travailleront jusqu’à la fin de leur peine ou jusqu’à l’heure de leur mise à mort.

A partir du tome 4, la vitesse lumière est illégale

Monnaie

De nombreuses monnaies sont utilisées mais la plus répandue est le Ko (1 euro = 50 Ko)

Armée

A partir du tome 4: le service militaire est obligatoire uniquement si l’on veut entrer dans la police ou dans la sécurité. Les candidats à l’Académie de Protection doivent s’y soumettre. Ouvert à toutes les espèces et sexes à partir de 16 ans, sa durée minimum est de trois mois.

Education

Tous les tomes: le système éducatif est gratuit et obligatoire jusqu’au second cycle, sauf pour les esclaves, qui ne vont à l’école que jusqu’à 10 ans et n’y sont pas obligés. Pour un parcours scolaire classique, un enfant entre à l’école à cinq ans. Le premier cycle dure huit ans. A treize ans, l’adolescent entre au second cycle, payant, que certains parents ne peuvent pas se permettre. Ce second cycle dure entre quatre et cinq ans et certaines écoles proposent un accompagnement pour le service militaire. Les esclaves n’ont pas accès à l’éducation supérieure.

Le troisième cycle comprend l’Université, l’Académie de Protection (tome 4), l’Académie d’Astronautique…

 

Publicités